Khadim NDIAYE pas prêt pour raccrocher: « J’ai encore 8 ans pour prouver »

Publié le par ESPACERDA

 

Khadim NDIAYE pas prêt pour raccrocher: « J’ai encore 8 ans pour prouver »

 

 

 

Khadim Ndiaye ne compte pas raccrocher après sa défaite contre Ambulance, samedi dernier. Le chef de file de Thiaroye Avenir informe qu'il a encore huit bonnes années pour prouver qu'il n'est pas fini. Des jeunes aux athlètes de sa génération, le Boucher du dimanche n'écarte aucun adversaire dans son viseur. Entretien

 

Comment Khadim Ndiaye s'est réveillé au lendemain de sa défaite contre Ambulance ? 

Je me suis réveillé dans la paix. Je suis également heureux en tant croyant qui accepte le verdict de Dieu. Je suis relax. L'état de forme que j'avais pour ce combat montre que je suis bien portant aujourd'hui. C'est franchement Dieu qui dispose et il en a décidé ainsi. Le Tout Puissant a accordé la victoire à Ambulance, je prie que cela lui porte chance. Ne croyez pas que je vais baisser pavillon. Non, loin de là.
 

Êtes-vous surpris par cette défaite ? 

Oui, je peux dire que j'ai été un tout petit peu surpris. Mais lorsque j'ai jeté un clin d'oeil aux amateurs, je me suis remis à l'évidence. Parce que je n'avais pas fui. Je ne croyais franchement pas du tout perdre de cette manière.
 

Vous dites que vous avez retrouvé votre état de forme alors que certains estiment que vous n'avez rien dans les jambes ? 

Oui, je viens de me soigner. Ceux qui estiment que je ne tenais pas bon sur le plan physique, n'ont fait qu'une simple remarque. Mais franchement, je ne partage pas leur avis. Je suis conscient qu'il me reste un tout petit quelque chose que je vais chercher après. Je vais donc redoubler d'efforts avec plus de sérieux à l'entraînement afin de retrouver un bon état physique.
 

Pourtant certains estiment que vous êtes déjà bon pour la retraite ? 

Vous savez, chaque personne a son point de vue. Moi, je suis certain que j'ai encore de beaux restes, je ne suis pas fini. Le jour que je vais sentir que je ne peux plus, je vais ranger mon nguimb. Mais, je sens que je peux encore faire mal dans l'arène.
 

Certains estiment que Khadim doit maintenant raccrocher parce que délaissé par la lutte... 

Gris Bordeaux est à trois défaites d'affilé mais personne ne l’a envoyé à la retraite, pourquoi donc m'envoyer à la retraite. Il y a eu des lutteurs qui étaient découragés et avaient déclaré qu'ils allaient quitter l'arène, mais ils ont retrouvé leur place.
 

Mais vous n'êtes plus le même Khadim qui faisait peur à ses adversaires... 

Ce sont les gens qui avaient peur de moi, mais je n'ai jamais fait des choses qui font que je sois craint. Aujourd'hui, je suis en baisse de forme mais je vais petit à petit être au top. J'ai entendu des gens dire que je dois éviter d'affronter des jeunes, mais je n'écarterai personne.
 

Quels adversaires maintenant pour prouver que vous n'êtes pas fini ? 

Je n'ai plus de problèmes de santé. Je suis encore actif et j'ai sept à huit ans pour prouver. Je ne pense pas à raccrocher maintenant.
 

Votre mot de la fin ? 

Remercier Sunu Lamb, Pape Maël Diop, Médoune Khoulé, Me El Hadj Diouf et M. Mbengue qui m'ont beaucoup marqué dans ma carrière.
 
Abdoulaye DEMBÉLÉ 


Source : Sunu Lamb

Publié dans Sports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article